Caravage et le caravagisme

Si nous voulons comprendre le peintre au centre de notre étude, Artemisia Gentileschi, il convient de changer et d’échelle pour la replacer dans le courant pictural en vogue en ce début de XVIIème siècle  auquel elle appartient : le caravagisme. Il tire son origine du peintre lombard Michelangelo Merisi ou Merighi dit il Caravaggio, le Caravage.

Né vers 1571 à Milan et mort en 1610 à Porto Ercole, il se forme d’abord dans l’atelier de Simone Peterzano, puis il part pour Rome en 1592 qu’il devra quitter en 1606 suite à son meurtre de Ranuccio Tomassoni pour lequel il risque la peine de mort. La vie du Caravage est aussi mouvementée que prolifique en termes artistiques puisqu’il influencera nombre d’artistes à travers l’Europe. Le style du Caravage s’oppose à celui du maniérisme adepte d’une esthétique rythmée et parfois fantastique héritée des grands maîtres de la Renaissance tels Raphaël ou Michel-Ange.  Le Caravage, lui, développe un style personnel plus réaliste et énergique, une « peinture naturelle » tâchant de reproduire au mieux les émotions de ses sujets faisant fi de leur dimension sacrée. L’un des exemples les plus parlant est celui de la Mort de la Vierge (1601, Paris, musée du Louvre) où le corps de la Vierge, contrairement au goût de ses contemporains, est montré dans sa réalité la plus crue et la plus humaine. Il est d’ailleurs le premier à réaliser une nature-morte pour elle-même avec la Corbeille de fruits (1596, Milan, pinacothèque Ambrosienne). A cet aspect stylistique vient s’ajouter une utilisation du clair-obscur caractéristique du « luminisme » caravagesque qui apporte un nouvel éclairage dramatique sur les scènes figurées, qu’elles soient religieuses ou profanes. Les nouveaux thèmes qu’il introduit, tels que les scènes de taverne, et la manière inédite de les peindre (à l’aide de modèles trouvés dans la rue et reproduits fidèlement sans aucune concession à l’idéalisation), seront repris par divers artistes à l’échelle européenne formant le mouvement du caravagisme.

Caravage, La Mort de la Vierge, 1601-1606, huile sur toile, 3,69 x 2,45 m, Paris, musée du Louvre.
Caravage, La Mort de la Vierge, 1601-1606, huile sur toile, 3,69 x 2,45 m, Paris, musée du Louvre.

Bien que le Caravage n’ait pas formé d’école, ni prodigué d’enseignement à des apprentis, sa manière de vivre et son style pictural fait des émules, en l’occurrence grâce aux tableaux qu’il produit pendant sa période romaine (1592-1606). Les artistes qui copient le peintre lombard suivent les lignes directrices suivantes : la représentation réaliste du sujet, l’utilisation du clair-obscur et d’un répertoire iconographique inspiré du maître (scène de taverne, joueurs de luth et diseuses de bonne aventure). L’engouement pour ce style se retrouve non seulement en Italie mais également en Espagne, en France et aux Pays-Bas. La source d’une telle popularité se trouve à Rome dès 1605 où les peintres Orazio Gentileschi, Carlo Saraceni et Adam Elsheimer se regroupent pour reprendre les sujets caravagesques. Le mouvement ne prend vraiment forme qu’à partir de 1610 et se ramifie ensuite avec le retour d’artistes venus à Rome dans leur pays d’origine (comme Ter Brugghen pour les Flandres) et évolue en fonction des sensibilités et du contexte national.

Artemisia Gentileschi, quant à elle, s’inscrit dans la branche napolitaine du caravagisme. Le Caravage ayant déjà séjourné dans la ville, un courant pictural suivant les codes du peintre s’instaure rapidement et sans lien de parenté avec la branche romaine. Cette « école » de Naples accentue le réalisme du maître et regroupe des artistes tels que José de Ribera, Paolo Finoglio ou Andrea Vaccaro. Si les innovations de Caravage sont généralement réemployées, chaque artiste en fait un usage selon sa propre sensibilité. Artemisia choisit de reprendre à son compte les éclairages directs et violents pour donner toute leur intensité psychologique aux scènes qu’elles représentent.

A.C

Sources en ligne :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s